Drug Glidiab MB: mode d'emploi, avis

Gliclazide est un hypoglycémiant oral associé à des dérivés sulfonylurées 2ème génération. L'action du médicament vise à activer les cellules β dans pancréasqui produisent l'insuline, en augmentant la sensibilité des tissus périphériques, en renforçant effets de la sécrétion d'insuline du glucose et stimulation de l'activité intracellulaire glycogène synthétase dans le tissu musculaire. Le médicament réduit le délai entre la réception de la nourriture et le début de la production l'insulineréduit taux de glucose postprandialet restaure également le début (premier) pic de sécrétion d'insuline (contrairement aux autres drogues sulfonyluréesopérant principalement dans la deuxième phase).

En plus d'ajuster le métabolisme des glucides gliclazide améliore microcirculationen réduisant agrégation plaquettaire et adhésion, normalisation de la perméabilité vasculaire, récupération du processus physiologique fibrinolyse pariétale.

Le traitement par Glidiab réduit la sensibilité vasculaire aux effets de poussée d'adrénalineempêche la formation athérosclérose et microthrombose. Ralentit la progression de la non prolifération (fond) rétinopathie diabétique. Avec un traitement prolongé, une diminution significative est observée. protéinuriedévelopper sur le fondnéphropathie diabétique.

Prendre le médicament, en raison de son effet sur le stade précoce sécrétion d'insuline, ne s'accompagne pas d'une prise de poids et favorise même sa réduction chez les patients obèses si les thérapie de régime.

Prise orale gliclazide conduit à son absorption presque complète dans le tube digestif. Sérum TCmax de sang fait 4 heures (pour les comprimés MV - 6-12 heures). La liaison aux protéines plasmatiques est comprise entre 90 et 95%. Les changements métaboliques se produisent dans le foie avec la libération de produits inactifs. métabolisme. T1 / 2 est 8-11 heures (pour les comprimés MV - 16 heures). Dérivation sous la forme métabolites est réalisée principalement par les reins (environ 70%), ainsi que par les intestins (12%). Environ 1% gliclazide excrété sous forme inchangée dans l'urine.

Indications d'utilisation

Application Glidiaba montrée avec traitement du diabète de type 2 (NIDDM, diabète non insulinodépendant) avec concomitance thérapie de régime et performanteffort physique complexité modérée, en cas d'inefficacité dans le passé.

Absolument contre-indiqué apport Glidiaba avec:

  • acidocétose diabétique,
  • allaitement,
  • diabète de type 1,
  • précoma diabétique /coma,
  • pathologies hépatiques graves/le rein,
  • coma hyperosmolaire,
  • leucopénie,
  • conditions douloureuses, avec la nécessité d'utiliser l'insuliney compris des blessures, la chirurgievaste brûlures,
  • parésie de l'estomac,
  • de la grossesse,
  • obstruction intestinale,
  • pathologies accompagnées troubles de l'absorption nourriture et mise en forme hypoglycémie (y compris les maladies infectieuses),
  • personnalisé hypersensibilité à gliclazide ou d'autres composants de médicaments,
  • dans l'enfance.

Effets secondaires

L'effet indésirable le plus courant et le plus grave de Glidiab est hypoglycémierésultant le plus souvent de violations du schéma posologique et d’insuffisance thérapie de régime. La symptomatologie de cette complication est très diverse et peut survenir: maux de têtesensation de faim se sentir fatiguéun coup faiblessepar négligence anxiété, agressivitéirritabilité conditions dépressivesréponse lente, incapacité à se concentrer, déficience visuelleun sentiment d'impuissance aphasie, troubles sensoriels, tremblement, vertige, délire, perte de maîtrise de soi, des crampesperte de conscience hypersomnierespiration superficielle transpiration, bradycardie.

Les effets négatifs observés par le tractus gastro-intestinal, exprimés en dyspepsie (nauséeépigastrique et la diarrhée), violations fonction hépatique (activité accruetransaminase hépatique, jaunisse cholestatique), anorexie (dans le cas de prendre des pilules avec de la nourriture, la sévérité anorexie diminue).

Peut aussi développer manifestations allergiquesse produisant principalement urticaire, éruption maculo-papuleuse et prurit.

Formation parfois observée leucopénie, thrombocytopénie et l'anémie.

Glidiab, mode d'emploi

La sélection du schéma posologique du médicament Glidiab est effectuée individuellement en fonction des manifestations cliniques. NIDDM et niveau glycémiequi est mesuré sur un estomac vide, ainsi que 2 heures après un repas.

Initialement, la prise quotidienne du 1er comprimé de Glidiab 80 mg ou du 1er comprimé de Glidiab MB 30 mg est recommandée. La posologie quotidienne moyenne est de 160 mg et 60 mg, et la dose maximale est de 320 mg et 120 mg, respectivement, pour les comprimés et les comprimés MV. Comprimés Glidiab ordinaires à 80 mg pris 30 à 60 minutes avant les repas, deux fois à 24 heures (matin et soir). Les comprimés de CF à 30 mg sont indiqués pour être pris une fois chaque matin au petit déjeuner. L'augmentation des doses peut être effectuée avec un intervalle d'au moins 14 jours.

Patients âgés et patients avec pathologies du rein (avec CC 15-80 ml / min) n'ont pas besoin d'ajuster la dose.

Surdose

Avec surdose gliclazide regardé le développement hypoglycémieatteignant parfoiscoma hypoglycémique.

Si les symptômes du surdosage permettent au patient d’être conscient, il doit boire immédiatement. solution de sucre ou glucose (dextrose) Dans l'état d'inconscience du patient, cela se voit dans / dans l'introduction de la solution Dextrose (40%) ou i / m injection Glucagon (1-2 mg). À l'avenir, avec une certaine normalisation de l'état, le patient devrait manger des aliments riches glucidespour prévenir récidive d'hypoglycémie.

Interaction

On observe une diminution de l’efficacité hypoglycémique de Glidiab dans le cas de son utilisation parallèle avec glucocorticoïde, les barbituriques, sympathomimétiques (Terbutaline, L'épinéphrine, Ritodrine, Clonidine, Salbutamol), antagonistes du calcium, sels de lithium, acide nicotinique, diurétiques thiazidiquesinhibiteurs de l’anhydrase carbonique (Diacarbe), Chlorthalidone, Triamteren, Chlorpromazine, Furosémide, Asparaginase, Danazole, Baclofenom, Diazoxide, Rifampicine, La morphine, Isoniazide, Glucagon, Phénytoïne, les hormones thyroïde et l'œstrogène (y compris contraceptifs oraux).

Une augmentation de l'activité hypoglycémique de Glidiab est observée dans son utilisation combinée avec des antifongiques (Fluconazole, Le miconazole), Inhibiteurs de l'ECA (Enalapril, Captopril), Les anti-H2 (Cimetidine), fibrates (Bezafibrat, Clofibrate), AINS (Indométacine, Phénylbutazone, Diclofenac), salicylés, médicaments antituberculeux (Ethionamide), anticoagulants indirects, β-bloquantsstéroïdes anabolisants Cyclophosphamide, Inhibiteurs de la MAO, Chloramphénicol, Teofillinom, Allopurinol, sulfamides prolongés, Fenfluramine, Pentoxifylline, La fluoxétine, Guanéthidine, Reserpine, bloqueurs de la sécrétion tubulaire, Disopyramide, Bromocriptine, Pyridoxine, l’éthanol, ainsi que d’autres médicaments hypoglycémiants (l'insuline, biguanides, acarbose).

Réception conjointe Glidiab et glycosides cardiaques augmente le risque de formation extrasystoles ventriculaires.

Effets des β-bloquants, Reserpine, Clonidine, Guanéthidine peut cacher des symptômes cliniques hypoglycémie.

Instructions spéciales

Le traitement par Glidiab doit être pris en charge parthérapie de régime hypocaloriqueavec une inclusion minimale glucides.

Les déviations dans le régime alimentaire, ainsi que le stress émotionnel et physique nécessitent un ajustement de la posologie gliclazide.

Tout au long de la thérapie, un contrôle doit être exercé. glycémieen vérifiant sur un estomac vide et après avoir mangé.

Avec diabète de décompensationaussi bien interventions chirurgicales affectation possible devrait être considérée contenant de l'insuline drogues.

Le patient doit être informé de la possibilité de former hypoglycémie en jeûnant, en prenant AINS et médicaments contenant de l'éthanol.

Les patients âgés, affaiblis ou non équilibrés, ainsi que les personnes souffrant sont particulièrement sensibles aux effets des hypoglycémiants. hypocorticisme.

Vous devez faire preuve de prudence lorsque vous effectuez un travail dangereux ou précis, ainsi que lorsque vous conduisez, en particulier lors du choix du schéma posologique, en raison du risque accru hypoglycémie.

  • Glamase,
  • Amaryl,
  • Glary,
  • Amix,
  • Glibetik,
  • Diabrex,
  • Glianov,
  • Maninil,
  • Glibenclamide,
  • Diamepride,
  • Glimepiride,
  • Diapiride,
  • Argile,
  • Meglimid,
  • Glurenorm,
  • Oltar,
  • Eglim et ainsi de suite
  • Glidia MV,
  • Diabeton mr,
  • Glyclad,
  • Reclid,
  • Gliclazide MR,
  • IRM diagnostique,
  • Gluktam,
  • Diabinax,
  • Glyukostabil,
  • Diatica,
  • Glioral,
  • Diabreside,
  • Oziklide.

L'expérience du traitement des patients traités par Glidiab dans le groupe d'âge pédiatrique n'est pas suffisante pour son administration aux enfants.

Avec de l'alcool

Dans le cas de la réception de boissons contenant de l'alcool pendant le traitement par Glidiab, la survenue deréaction de type disulfirame (syndrome), manifesté douleur abdominale, nausée/vomir, maux de tête.

Pendant la grossesse et l'allaitement

Utilisation en thérapie du médicament Glidiab lorsque allaitement et de la grossesse est interdit.

Les critiques en ligne concernant Glydiab sont rares, mais extrêmement positives. Selon les patients qui le prennent, le médicament résiste bien aux manifestations négatives. diabète insulino-dépendant et a un minimum d'effets secondaires. Naturellement, en prenant Gleediab devrait être maintenu approprié régime et suivez les directives pour effort physique.

Forme de libération et composition

Forme posologique de Glidiab MB - Comprimés à libération modifiée: cylindrique, blanc avec une teinte crémeuse ou blanc, avec une facette, la persistance est acceptable (10 pièces chacune dans une plaquette thermoformée, dans un paquet en carton de 3 ou 6 boîtes).

Ingrédients 1 comprimé:

  • ingrédient actif: gliclazide - 30 mg,
  • composants auxiliaires: cellulose microcristalline - 123 mg, hypromellose - 44 mg, stéarate de magnésium - 2 mg, dioxyde de silicium colloïdal - 1 mg.

Pharmacocinétique

Après administration orale, le gliclazide est presque complètement absorbé par le tractus gastro-intestinal. Sa concentration plasmatique augmente progressivement et atteint son maximum dans les 6 à 12 heures. L'ingestion de nourriture n'a aucun effet sur l'absorption d'une substance.

En prenant quotidiennement une dose unique de Glidiab MB, on obtient une concentration thérapeutique efficace de gliclazide dans le plasma pendant 24 heures.

La liaison aux protéines plasmatiques est d’environ 95%.

Le métabolisme se produit dans le foie, suivi de la formation de métabolites inactifs.

T1/2 (demi-vie) est d'environ 16 heures. Excrétés principalement par les reins sous forme de métabolites, environ 1% de la substance est excrétée sous forme inchangée dans les urines.

Contre-indications

  • diabète de type 1,
  • acidocétose diabétique,
  • coma diabétique / precoma,
  • conditions qui s'accompagnent d'une violation de l'absorption des aliments, de la survenue d'une hypoglycémie (maladies infectieuses),
  • coma hyperosmolaire,
  • parésie de l'estomac,
  • la leucopénie,
  • insuffisance hépatique / rénale en cours d'évolution sévère,
  • obstruction intestinale
  • interventions chirurgicales extensives, blessures étendues, brûlures et autres affections nécessitant une insulinothérapie,
  • traitement d'association par le miconazole, le danazol ou la phénylbutazone,
  • âge jusqu'à 18 ans
  • grossesse et allaitement,
  • intolérance individuelle à l’un des composants du médicament, ainsi qu’aux sulfonamides et autres dérivés de la sulfonylurée.

Parent (Glidiab MB est prescrit sous surveillance médicale):

  • syndrome fébrile
  • alcoolisme
  • nutrition déséquilibrée / irrégulière,
  • insuffisance hypophysaire / surrénalienne,
  • maladies graves du système cardiovasculaire (y compris l'athérosclérose, les maladies coronariennes),
  • insuffisance rénale / hépatique,
  • hypopituitarisme,
  • déficit en glucose-6-phosphate déshydrogénase,
  • utilisation prolongée de glucocorticoïdes,
  • maladie de la thyroïde, survenant en violation de sa fonction,
  • la vieillesse

Mode d'emploi Glidiab MB: méthode et dosage

Glidiab MB pris oralement, 1 fois par jour pendant le petit déjeuner.

La dose du médicament est choisie individuellement par le médecin sur la base des manifestations cliniques de la maladie, du glucose à jeun et 2 heures après les repas.

Dose quotidienne initiale - 1 comprimé. A l'avenir, si nécessaire, augmentez la dose avec un intervalle d'au moins 2 semaines. La dose maximale - 4 comprimés par jour.

Il est possible de passer de Glidiab à Glidiab MB en une dose quotidienne de 1 à 4 comprimés.

Le traitement peut être associé à d'autres agents hypoglycémiques: les biguanides, les inhibiteurs de l'insuline ou de l'alpha-glucosidase.

Interactions médicamenteuses

Combinaisons dans lesquelles la glycémie peut augmenter (affaiblissement de l'action du gliclazide):

  • danazol: l'association n'est pas recommandée, le médicament a un effet diabétogène;
  • chlorpromazine (dose quotidienne de 100 mg): l'association nécessite de la prudence, car il existe une augmentation de la concentration de glucose dans le sang et une diminution de la sécrétion d'insuline. S'il est impossible de le remplacer par un autre médicament, vous devez surveiller la concentration de glucose dans le sang, pendant le traitement d'association et après son achèvement par le médecin. dose ajustée de Glidiab MB,
  • tétrakozaktides et glucocorticoïdes (utilisation locale / systémique: administration intra-articulaire, rectale et externe): la combinaison nécessite de faire preuve de prudence, car il existe une augmentation de la concentration de glucose dans le sang avec le développement possible d'une acidocétose, il est recommandé de surveiller attentivement la concentration de glucose dans le sang, en particulier au début du traitement, pendant le traitement combiné. traitement et après son achèvement par un médecin peut être ajusté dose Glidiab MB,
  • salbutamol, ritodrine, terbutaline (par voie intraveineuse): la combinaison nécessite de la prudence,
  • anticoagulants (en particulier la warfarine): effet accru des anticoagulants (une correction de leur dose peut être nécessaire).

Combinaisons dans lesquelles le risque d'hypoglycémie augmente (action accrue du gliclazide):

  • miconazole (application systémique ou locale sous forme de gel sur les muqueuses de la cavité buccale): l'association est contre-indiquée car une hypoglycémie peut se développer jusqu'à l'état de coma,
  • Phénylbutazone (administration systémique): l'association n'est pas recommandée; s'il n'est pas possible de le remplacer par un autre médicament, la concentration de glucose dans le sang doit être surveillée, la dose de Glidiab MB peut être ajustée par le médecin pendant et après son achèvement
  • éthanol: l'association n'est pas recommandée car elle est associée à une hypoglycémie accrue et au risque de développer un coma hypoglycémique,
  • d'autres agents hypoglycémiants (insuline, inhibiteurs de l'alpha-glucosidase, metformine, thiazolidinediones, apt-on d'une sorte de nd-a-art;2- récepteurs à l'histamine, inhibiteurs de la monoamine oxydase, clarithromycine, sulfonamides: la combinaison nécessite de la prudence.

Les analogues de Glidiab MB sont: Diabeton MB, Diabefarm MV, Canon Gliclazid, Glidiab, Gliclada, Diabetalong, Diabinax, Diabefarm.

Caractéristiques générales

Le médicament "Glidiab MV 30" est considéré comme l’équivalent russe du médicament français "Diabeton MV". Produit par Akrikhin Chemical and Pharmaceutical Plant dans la région de Moscou.

Le médicament se réfère à des agents hypoglycémiants oraux sous forme de comprimés, à libération modifiée. La couleur de leur structure est blanche ou crème, il peut y avoir des inclusions de marbre. Les comprimés ressemblent à des cylindres plats avec un chanfrein.

L'emballage du consommateur est un pack. Il peut contenir 30 ou 60 comprimés conditionnés en plaquettes thermoformées.

Contrairement au médicament "Diabeton MV" avec une dose de 0,060 g de gliclazide, le médicament "Glidiab MV" contient une quantité du même principe actif deux fois plus faible, soit 0,030 g.

Les composants inactifs des comprimés comprennent l’hydroxypropylméthylcellulose, les molécules aérosiliques, le stéarate de magnésium, la cellulose microcristalline.

Il existe également le médicament "Glidiab" avec la libération habituelle de la substance active. La posologie dans un comprimé est de 0,08 g de gliclazide.

Comment

Le mode d’emploi du médicament "Glidiab MB" décrit l’effet du gliclazide, qui stimule la sécrétion d’insuline dans les cellules β du pancréas.

Sous l'influence de comprimés, l'activité sécrétant de l'insuline des molécules de glucose augmente et les tissus périphériques deviennent plus sensibles à l'hormone d'insuline.

La glycogène synthase musculaire, étant une enzyme intracellulaire, est plus efficace. Il y a une diminution de l'intervalle entre le début de l'utilisation d'aliments et la libération de l'hormone. La sécrétion d'insuline est rétablie à un pic précoce, ce qui distingue le gliclazide des précurseurs de sulfonylurée restants, qui sont activés au deuxième stade. La glycémie postprandiale diminue.

Il y a une amélioration de la microcirculation en combinant et en collant des cellules plaquettaires, normalisant la perméabilité de la paroi vasculaire, réduisant le développement de processus de microthrombose et d'athérosclérose, rétablissant les réactions de la dissolution naturelle des caillots sanguins. La capacité des formations de récepteurs dans les vaisseaux à réagir aux molécules d'adrénaline diminue.

Le médicament est capable de ralentir la nature diabétique de la rétinopathie au stade non prolifératif. Un traitement à long terme avec cet agent dans des conditions d’abus diabétiques des composants des parties du rein responsables de la filtration peut réduire de manière significative l’excrétion de protéines dans l’urine.

Le médicament n'augmente pas la masse corporelle, mais la réduit plutôt en raison de l'effet sur le stade précoce de la sécrétion d'insuline. Il ne provoque pas d'insulinémie accrue.

Ce qui est utilisé

Les médecins recommandent l’utilisation du médicament pour traiter le deuxième degré de sucre dans le sang. Le traitement est effectué avec un effet insuffisant du régime et un effort physique modéré.

Pour le médicament «Glidiab MB», les indications sont associées à la prévention de la détérioration des troubles du diabète caractérisés par une néphropathie, une rétinopathie, un infarctus du myocarde et un accident vasculaire cérébral.

Comment utiliser

Les moyens de dosage sont choisis pour chaque patient séparément, en tenant compte des manifestations de la maladie, de la concentration de glucose dans l'estomac vide et de 120 minutes après le repas.

Pour le médicament Glidiab MB, les instructions d'utilisation prescrivent une dose initiale quotidienne de 0,03 g, ce qui équivaut à un comprimé. Cette concentration est indiquée chez les patients âgés de plus de 65 ans. Le médicament est utilisé par voie orale dans une seule tablette le matin, au moment du petit-déjeuner.

Si nécessaire, la posologie est augmentée toutes les deux semaines. Le maximum par jour autorisé à prendre environ 0,120 g, ce qui correspond à 4 comprimés.

Le médicament "Glidiab MB" est utilisé à la place du médicament du même nom avec la libération habituelle, en consommant 1 à 4 comprimés par jour.

Il est associé à un agent hypoglycémique à base de biguanide, un inhibiteur de l’alpha glucosidase des molécules d’insuline.

Lorsque les violations du travail rénal de nature faible ou modérée, lorsque le taux d'excrétion de créatinine n'est pas supérieur à 0,080 litre par minute, le dosage n'est pas réduit.

Quand tu ne peux pas prendre

Les instructions d'utilisation des comprimés "Glidiab MB" ne recommandent pas l'utilisation de la première forme de diabète sucré, avec augmentation du nombre de cétones dans l'urine, avec parésie gastrique, avec comos hyperosmolaire, diabétique, avec de grandes interventions chirurgicales et des brûlures, processus traumatiques, si vous avez besoin d'insuline traitement

Les contre-indications sont les violations graves du fonctionnement hépatique ou rénal, l’obstruction intestinale, les modifications de l’absorption des aliments, le développement d’un état hypoglycémique.

Vous ne pouvez pas utiliser le médicament en cas de fièvre, de leucopénie, de grossesse, d'allaitement ou d'intolérance excessive aux ingrédients du médicament.

Des précautions sont nécessaires lors de l'administration du médicament, de la surveillance particulière et du choix de la posologie chez les patients présentant une dépendance à l'alcool et des troubles thyroïdiens.

Caractéristiques du traitement

Pour le médicament "Glidiab MB" les instructions d'utilisation indiquent la nécessité de le combiner avec un aliment de régime hypocalorique, y compris une faible teneur en glucides. Nécessite une surveillance régulière de la concentration de glucose dans le sang le matin avant et après les repas.

En cas d'interventions chirurgicales ou de décompensation de l'état diabétique, l'insuline peut être administrée.

Il existe des avertissements concernant la survenue d'un processus hypoglycémique dans l'utilisation d'alcool éthylique, d'un anti-inflammatoire non stéroïdien et d'un manque de nutrition. La consommation d'alcool peut provoquer un syndrome ressemblant à du disulfirame, avec des douleurs à la tête et à l'estomac, des nausées et des vomissements.

Il est nécessaire d'ajuster la posologie du médicament lors d'un stress physique ou émotionnel et en cas d'ingestion intempestive d'aliments.
Les personnes âgées, les patients mal nourris ou mal nourris, les patients affaiblis souffrant d'un dysfonctionnement du système hypophysaire surrénal sont particulièrement sensibles à l'effet des remèdes.

Aux pores initiaux du médicament dans le choix de la posologie, s’il existe une prédisposition à une crise hypoglycémique, il n’est pas nécessaire de réaliser des actions nécessitant une attention accrue et une réaction psychomotrice rapide.

Réactions indésirables

Pour l'outil Glidiab MB, l'instruction inclut des informations sur les troubles des organes endocriniens en cas d'échec de l'utilisation de pilules et en cas de régime alimentaire malsain. Habituellement, une diminution du taux de glucose dans le sang entraîne l’apparition de douleurs à la tête, fatigue, faim, impuissance, état de santé anxieux, faiblesse instantanée, agression, faible concentration et état dépressif. En outre, la perception visuelle, les tremblements, les troubles sensoriels et convulsifs, les étourdissements, l'hypersomnie, la respiration superficielle et la diminution de la fréquence cardiaque changent.

Le dysfonctionnement des organes digestifs se traduit par une absorption réduite, des nausées, une diarrhée, un appétit anorexique, un trouble du fonctionnement des cellules du foie, un ictère cholestatique et une augmentation de l'efficacité des enzymes transaminases.

Les processus indésirables dans le système hématopoïétique sont associés à une diminution de l'hémoglobine, du nombre de cellules plaquettaires et leucocytaires.

Le médicament peut provoquer des manifestations allergiques sous forme de démangeaisons, d'urticaire, d'éruptions maculo-papuleuses.

Introduction excessive

Le mode d'emploi joint au produit Glidiab MV met en garde contre les surdosages, qui se traduisent par une diminution de la concentration en glucose dans le plasma sanguin. Avec un fort excès de la drogue peut développer un coma hypoglycémique.

Pour l'éliminer, une personne doit manger des hydrocarbures bien absorbés, par exemple un morceau de sucre. Quand une personne est inconsciente, une solution à 40% de dextrose ou de glucose est injectée dans une veine et 1 mg de glucagon est injecté dans le muscle. Si le patient est réveillé, il est obligé de manger des hydrocarbures bien absorbés pour éviter une répétition de l'attaque hypoglycémique.

Combinaison avec des médicaments

Activité hypoglycémique du médicament

L'effet des comprimés est augmenté avec les clofibrates et les bezafibrates, les antituberculeux du groupe de l'éthionamide, les salicylates, les anticoagulants indirects à structure coumarine, les stéroïdes anabolisants, les cyclophosphamides, les chloramphénicols, les sulfanilamides à influence prolongée.

Le médicament est plus efficace pour réduire le taux de sucre dans le sang, si vous utilisez des bloqueurs de décharge tubulaire, alcool éthylique, acarbose, biguanide, insuline.

Réduction des comprimés à effet hypoglycémiques provoquent barbituriques, des médicaments à base d'épinéphrine, la clonidine, la terbutaline, la ritodrine, salbutamol, même phénytoïne, les inhibiteurs de type carbonique enzyme anhydrase acétazolamide, diurétiques thiazidiques, hormones de la glande thyroïde, les médicaments contenant du lithium, des remèdes d'oestrogène.

Les molécules d'alcool éthylique peuvent affecter le gliclazide dès le début d'un processus semblable à celui du disulfirame.

Le composant actif des comprimés provoque une dépolarisation et une contraction prématurées des ventricules du muscle myocardique lorsqu’il est associé à des glycosides cardiaques.

Les bloqueurs bêta-adrénergiques, la clonidine, la réserpine et la guanéthidine masquent l'hypoglycémie clinique.

Opinions des patients

Important non seulement attaché à la drogue "Glidiab MB" les instructions d'utilisation. Les critiques nous disent exactement ce que les patients pensent de l'efficacité du médicament. Cet outil aide de nombreux patients à réduire leur concentration en glucose à des valeurs normales et, associé à un régime, modifie leur mode de vie.

Les gens remarquent que l’utilisation pratique des comprimés le matin est un avantage. Pendant la journée, vous ne pouvez pas vous souvenir de la nécessité d'un traitement.

Sur le médicament "Glidiab MB", on peut entendre des critiques négatives liées à l’inefficacité de cet outil. Cela se produit généralement avec un dosage incorrect, lorsqu'une petite quantité de médicament est prescrite.

Composition et formes de libération

  • Actif: 0,03 g de gliclazide
  • Auxiliaire: hypromellose, MCC, Aerosil, E572.

Les pilules se présentent sous la forme d'un cylindre plat à bords biseautés, blanc ou crémeux. La marbrure possible de la structure n'est pas un défaut. Emballé en 10 morceaux dans des ampoules. Dans un emballage en carton - 3 ou 6 plaques de contour, mode d'emploi.

Propriétés médicinales

Médicament à action hypoglycémique à base de gliclazide, un élément dérivé de la sulfonylurée de deuxième génération. Stimule la production d’insuline dans le corps, augmente la sensibilité des tissus à l’insuline et l’effet du glucose sur l’insuline. Restaure le pic normal de sécrétion d'insuline, améliore la microcirculation, réduit l'agrégation plaquettaire, rétablit la perméabilité vasculaire nécessaire.

Prendre le médicament ne contribue pas à gagner des kilos en trop, car il affecte principalement la formation d'un pic précoce de la sécrétion d'insuline.

Méthode d'utilisation

Le médicament est conçu exclusivement pour la thérapie des adultes. Comprimés Glidiab MB conformément aux instructions d'utilisation, à prendre une fois par jour, il est préférable de manger le matin. Les comprimés sont ingérés entiers, ils ne peuvent pas être éliminés ou écrasés.

Si, pour une raison quelconque, l'admission a été manquée, il n'est pas recommandé de compenser cette omission par une double dose. La pilule oubliée devrait être bue le lendemain matin. La posologie du médicament, ainsi que de tout médicament hypoglycémique, est toujours choisie individuellement pour chaque patient en fonction de ses lectures de glycémie et d'hémoglobine.

La posologie initiale recommandée est de 30 mg par jour. Plus tard, il peut être ajusté à 60, 90 et 120 mg. Augmenter le taux quotidien de médicaments est autorisé seulement un mois après la première dose. Les exceptions sont les cas où le traitement initial n'a pas donné le résultat attendu et que le taux de glucose est resté au même niveau (avant le traitement). Dans cette situation, la posologie peut être augmentée plus tôt - après 14 jours.

CH avec traitement d'entretien est 30-120 mg.

S'il est nécessaire de transférer un patient de Glidiab à 80 mg par comprimé à action prolongée (MV 30 mg), il est effectué après vérification du taux de glucose dans un rapport 1: 1. Si le patient a déjà pris un autre médicament hypoglycémique, la traduction doit alors être effectuée avec le calcul du CH du médicament précédent et le moment de son élimination. Il n’est pas nécessaire de respecter la période de transition, le CH initial de Glidiab MB est de 30 mg, après quoi il peut être modifié.

Si le patient a pris des comprimés avec une longue période d’excrétion de l’ingrédient actif, il est nécessaire de faire une pause afin de prévenir un effet additif. Après cela, vous pouvez commencer à prendre un médicament prolongé en respectant une posologie quotidienne de 30 mg.

Un ajustement de la posologie en fonction de l'âge chez les patients âgés (65 ans et plus) n'est pas nécessaire. Pour les personnes à risque, on lui attribue 30 mg de CH.

Lors de la prévention des complications du diabète, la posologie quotidienne peut être augmentée à une valeur maximale de 120 mg en tant que mesure supplémentaire du régime alimentaire et de l'activité physique. La réception est effectuée avant la normalisation des indicateurs, en tenant compte du risque d'hypoglycémie.

Pendant la grossesse, HB

Les médicaments oraux qui réduisent le glucose dans le sang, l’utilisation de femmes pendant la période de portage d’un enfant sont hautement indésirables, car il n’existe aucune preuve de la sécurité du Glidiab MV.

Lors de la préparation à la grossesse ou lorsqu’il survient à l’arrière-plan des comprimés de Glidiab MB, le médicament doit être annulé et la femme doit recevoir un traitement par insuline.

Il n'existe pas de données fiables permettant de savoir si l'ingrédient actif pénètre dans le lait maternel. Il est donc hautement indésirable d'associer des médicaments hypoglycémiques à la lactation. Au moment de prendre les comprimés HB devraient être annulés, afin de ne pas provoquer une diminution du taux de glucose sanguin chez l'enfant.

Interactions médicamenteuses croisées

Lors du traitement par Glidiab MB en comprimés, il est nécessaire de prendre en compte la capacité du gliclazide à réagir avec les substances d'autres médicaments.La combinaison de médicaments qui renforcent l'effet du gliclazide peut être particulièrement dangereuse, car la menace de coma hypoglycémique augmente considérablement.

Il est formellement interdit d'associer un traitement à Glidiab MB avec du miconazole (systémique ou externe sous forme de gel), car cela contribue à la formation d'une forme grave de coma pouvant être fatale.

Il n'est pas recommandé d'associer le médicament à la phénylbutazone pour la même raison. Il devrait être remplacé par un autre anti-inflammatoire. Si cela est impossible, le patient doit être conscient des risques possibles et de la nécessité d'une surveillance constante de la glycémie.

Il est interdit de combiner des boissons ou des médicaments contenant de l'éthanol, car l'alcool contribue au développement d'un coma hypoglycémique.

Un certain nombre de médicaments peuvent être prescrits avec prudence en même temps que Glidiab MB. De tels remèdes incluent l'insuline, la metformine, les inhibiteurs d'alpha-glucoside, les bêta-bloquants, les sulfamides, les AINS, etc. Si vous avez besoin de les utiliser, surveillez attentivement les symptômes indésirables.

Le danazol a un effet diabétogène, affaiblit l’effet du glycidal et augmente la concentration de glucose dans le sang. S'il n'est pas possible de remplacer le médicament par un autre médicament, le patient doit surveiller en permanence le taux de sucre. Si nécessaire, la posologie de Glidiab MV est ajustée.

La chlorpromazine contribue à augmenter la glycémie et à réduire la synthèse d'insuline. Une surveillance constante du taux de sucre chez les diabétiques est nécessaire. Il est nécessaire de déterminer soigneusement la posologie du gliclazide lorsque Glidiab MB est utilisé conjointement pendant le traitement par la chlorpromazine et après son arrêt du traitement.

Les médicaments contenant des corticostéroïdes, quelle que soit la méthode utilisée (externe, locale ou rectale), augmentent la concentration de glucose et contribuent à la survenue d'une acidocétose. Lorsqu'il est associé à ce type de médicament, une surveillance régulière du taux de sucre dans le sang est effectuée et il est nécessaire de déterminer avec soin la posologie la plus sûre à la fois pendant et après le traitement hormonal.

En association avec des anticoagulants, il est possible d'améliorer leur action. Un ajustement de la dose est nécessaire.

Effets secondaires

La prise de comprimés de Glidiab MB peut être accompagnée de réactions indésirables du corps.

Comme tous les médicaments du groupe des sulfonylurées, le médicament peut provoquer une hypoglycémie si les pilules sont prises de manière irrégulière et particulièrement souvent avec des repas manqués. Dans de tels cas, la condition est accompagnée de:

  • Maux de tête
  • Très forte faim
  • Nausée, vomissements
  • Fatigue
  • Insomnie ou somnolence
  • Irritabilité sévère
  • Excitation nerveuse
  • Réactions inhibées
  • Absence d'esprit
  • Déprimé
  • Trouble de la conscience, de la parole et de la vision
  • Vertige
  • Crampes
  • Respiration superficielle
  • Brad
  • Dans les cas graves, une perte de conscience est possible, suivie du coma ou de la mort.

En outre, le patient peut avoir d'autres réactions:

  • Transpiration
  • Peau collante
  • Augmentation de la pression artérielle
  • Tachycardie
  • Arythmie
  • Angine de poitrine

Dans d'autres cas, la pilule peut être accompagnée de divers troubles de certains organes:

  • Appareil digestif: nausée, vomissements, douleur abdominale, diarrhée ou constipation. Pour éviter les états indésirables ou réduire leur intensité, il est recommandé de prendre les comprimés avec de la nourriture.
  • Peau: éruption cutanée, démangeaisons, œdème de Quincke, érythème, réactions bulleuses.
  • Organes de formation du sang: anémie, leucopénie, thrombocytopénie. Les conditions sont temporaires: ils disparaissent d'eux-mêmes après l'annulation du médicament.
  • Foie: activation d'enzymes, dans de rares cas - hépatite. Si des signes de jaunisse cholestatique apparaissent, le traitement doit être annulé.
  • Organes de la vision: diminution de l’acuité visuelle (le plus souvent au début du cours en raison de modifications de la teneur en glucose).

Les autres effets indésirables typiques des médicaments à base de sulfonylurée comprennent:

  • Érythropénie
  • L'anémie
  • Vasculite
  • Hyponatrémie
  • Agranulocytose.

Termes et conditions de stockage

Glidiab est un médicament d'ordonnance.

Les comprimés doivent être conservés dans un endroit sec, inaccessible à la pénétration de l'humidité et à la lumière du soleil, à des températures pouvant atteindre 25 ºC. Si ces conditions sont remplies, la durée de conservation de Glidiab est de 4 ans et celle de Glidiab MB, de 2 ans.

Vous avez trouvé une erreur dans le texte? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Le principe de la drogue

Le médicament pour le traitement de la maladie "sucrée" du second type est disponible sous forme de comprimé dont le principal ingrédient actif est le gliclazide. La composition des comprimés comprend des composants supplémentaires - cellulose microcristalline, stéarate de magnésium et autres substances.

L'abréviation "MV", disponible dans le nom du médicament, est interprétée comme une version modifiée. Des critiques de médecins affirment que cette nuance vous permet de prendre l'outil une fois par jour.

La substance principale en cours d'absorption aide à stimuler l'activité de la glycogène synthétase musculaire et à la production de l'hormone insuline dans le corps. De plus, le composant principal provoque l'action du sucre sécrétant de l'insuline, ce qui augmente sa sensibilité au niveau cellulaire.

Il est également important que les comprimés Glidiab aident à réduire l'intervalle entre l'utilisation des aliments et le début de la production active d'insuline. L'annotation de l'outil suggère que l'utilisation du médicament réduit le pic de l'état d'hyperglycémie, alors que le pic de production d'hormones se rétablit rapidement.

Tous les facteurs ci-dessus ont un impact direct sur le métabolisme des glucides et la microcirculation. L'utilisation du médicament Glidiab réduit le risque de modifications athéromateuses dans les vaisseaux sanguins.

En raison des particularités de la forme posologique, une seule dose par jour garantit la concentration thérapeutique efficace de la substance active dans le plasma pendant 24 heures.

Instructions pour l'utilisation des comprimés

Résumé Le médicament Glidiab MB indique que le médicament est recommandé pour le traitement du diabète en combinaison avec un régime alimentaire faible en glucides et une activité physique optimale.

En règle générale, les médicaments agissent toujours comme le seul moyen de réduire la glycémie. Ce n'est que dans des cas exceptionnels peuvent être recommandés dans la thérapie complexe de la maladie. Par exemple, en association avec des médicaments du groupe biguanide.

Le dosage du médicament est prescrit sur la base des indicateurs de la teneur en sucre sur un estomac vide, ainsi que deux heures après un repas.

Sur Glídiab, les instructions d'utilisation fournissent les informations suivantes:

  1. Il est recommandé de prendre les comprimés une fois par jour, le moment optimal étant le matin avant les repas.
  2. En moyenne, la posologie quotidienne est de 80 mg, y compris chez les patients du groupe de personnes âgées (plus de 65 ans).
  3. Avec un effet thérapeutique insuffisant, il est possible d'augmenter progressivement la posologie à 14 jours d'intervalle.
  4. La dose maximale quotidienne ne dépasse pas 320 mg.

Si le patient présente une insuffisance hépatique ou rénale, un ajustement de la posologie du médicament Glidiab MB n’est pas nécessaire.

Le prix du médicament, où le volume de la substance est de 80 mg (60 comprimés par boîte) est de 134 roubles. Le prix de 60 comprimés à une dose de 30 mg - 130 roubles. Glidiab MB est un peu plus cher, au prix de 60 pièces. 80 mg est 185 roubles.

Analogues du médicament

Dans certaines situations, Glidiab n'est pas indiqué à la prescription en raison de la présence de contre-indications, d'une probabilité élevée de complications du système nerveux central et du système cardiovasculaire.

Dans ce cas, des médicaments similaires sont recommandés. Les analogues de Glidiab sont les suivants: Formétine, Amaril, Diabrex, Maninil, Glurénorm et d’autres médicaments destinés au traitement du diabète.

Le remplacement du médicament par l'un ou l'autre médicament doit être effectué exclusivement par le médecin traitant, rien d'autre.

Considérez les analogues plus en détail:

  • La formétine est un médicament recommandé pour le traitement du diabète de type 2 lorsque la thérapie par le régime alimentaire n’a pas été totalement efficace. Il est souvent recommandé en association avec des médicaments dérivés des sulfonylurées.
  • Les comprimés de Maninil contiennent le principal ingrédient actif, le glibenclamide, dérivés des sulfonylurées. Le médicament favorise la production active d'insuline, fournit la sécrétion d'insuline de glucose.
  • Le glibenclamide est prescrit pour le second type de diabète, lorsqu'il est impossible de compenser une pathologie par le biais d'un régime alimentaire ou d'un sport. Le dosage est prescrit en fonction de la performance du sucre, peut varier de 2,5 à 15 mg. Fréquence d'utilisation plusieurs fois par jour.
  • Amaryl, un agent hypoglycémique, est prescrit pour traiter le deuxième type de malaise en tant que médicament unique ou en association avec de l'insuline ou de la metformine. En règle générale, le traitement avec ce médicament est effectué pendant une longue période.

Le médicament Glidiab et ses analogues sont très efficaces dans le traitement de la maladie "sucrée". Cependant, avec la propriété positive, ils ont des contre-indications et des effets secondaires. Par conséquent, la nomination ne devrait être faite que par un médecin.

Prendre des pilules aide le corps à réduire les taux de glucose et à les stabiliser au niveau requis. Toutefois, afin d’améliorer l’efficacité de l’utilisation des médicaments, le patient doit s’en tenir à un régime alimentaire et faire du sport pour augmenter la sensibilité des tissus mous au glucose.

Qu'en penses-tu? Quel médicament est prescrit par votre médecin et que pouvez-vous dire de lui du point de vue de votre propre expérience?